La médecine naturelle, plusieurs fois millénaire, affirme que si nous devenons malade, c’est que nous avons permis à notre organisme d’être envahie par des toxines et que la maladie n’est autre que les efforts de la nature pour évacuer les déchets morbides, en vue de rétablir la santé.

 

L’intoxication de l’organisme provient à la fois de l’intérieur et de l’extérieur de l’organisme. Une partie des toxines de l’organisme est constituée par l’usure des tissus eux­mêmes. Le corps doit éliminer les débris des cellules usées, les cadavres des globules rouges, les minéraux usés, etc.

 

Mais la plus grande partie des toxines internes provient de la dégradation des substances alimentaires. Les aliments que nous consommons sont transformés en particules assimilables par l’organisme afin de fabriquer les matériaux dont il a besoin. Or, toute usine de transformation produit des déchets. Même les aliments sains consommés en excès peuvent être source d’intoxication. Ces toxines sont bien supportées par l’organisme, tant qu’elles ne dépassent pas le seuil de tolérance.

 

Les toxines externes se trouvent dans les aliments sous forme de colorants, d’agents de conservation, de résidus d’engrais, de pesticides, les gaz d’échappement, la pollution atmosphérique, etc. Aussi lors d’un excès de sucre raffiné, de gras et d’alcool.

 

Depuis toujours, la Cure de Détoxication fut utilisée comme étant un moyen de santé, en nettoyant et en revitalisant l’organisme. Voici des exemples :

 

  • Jeûne du vendredi
  • Carême
  • Huile de castor au printemps

 

Nous avons oublié cette forme de purification au profit du « métro, boulot, dodo ». Beaucoup d’investissements dans le domaine de la santé ont été fait, mais les maladies ne cessent de croître. Pensons à la sagesse de nos ancêtres et revenons aux pratiques naturelles pour nous aider à retrouver un équilibre de santé.

 

Le corps, cette merveilleuse machine, possède ses émonctoires naturels, c’est­à­dire des organes qui servent de filtre et qui éliminent ces résidus. Ce sont le foie, les reins, les intestins et les poumons. La peau, étant donné sont étendue, peut servir d’émonctoire de secours. Si les émonctoires fonctionnent bien et ne sont pas surchargés, tout est sous contrôle. Lorsque la production de déchets excède les capacités éliminatoires du corps, les toxines s’accumulent et préparent le lit aux maladies futures.

 

Nous éprouvons alors de la fatigue, des maux de tête, un manque d’énergie, une digestion difficile, de la constipation, des troubles du sommeil, des problèmes de peau, de la nervosité, de l’irritabilité, etc.

 

Une Cure de Détoxication a pour but premier de libérer l’organisme des déchets accumulés et de dégager les voies d’élimination. Pour ce faire, c’est la force des plantes, alliée à la force de régénération du corps humain, qui forme le plus puissant duo thérapeutique et préventif. Les plantes agissent en parfaite harmonie avec l’organisme, car ils sont tous deux de même nature. Donc, idéalement, une Cure de Détoxication doit être à base de plantes.

 

Le secret d’une Cure de Détoxication réussie : l’EAU!

L’eau est responsable du transport des déchets vers les voies d’élimination et de leur élimination. De plus, une Cure de Détoxication met en circulation une plus grande quantité de déchets. Boire insuffisamment, c’est donc risquer une mauvaise élimination des déchets et conséquemment l’intoxication. Il ne faut pas attendre d’avoir soif pour boire, car la soif est un appel au secours de l’organisme qui signifie que la déshydratation est déjà amorcée.

Partager cet article sur: